L’écrivain

Comme un rayon de soleil entre deux nuages  illumine tout à coup tout le paysage je souhaite extirper de moi-même une création inattendue, qui n’a ni début ni fin et qui se nourrit d’elle-même.
Je laisse mes mains écrire et je m’applique à bien former chaque lettre.
Peu à peu mon écriture se penche vers la droite dans le désir de courir encore plus vite.
Je vois des images de cinéma…
Un homme assis devant un pupitre à peine éclairé d’une faible bougie, penché en avant.

Ecrivain

L’écrivain inspiré griffonne de petites arabesques de la pointe noircie de la plume d’oie qui  danse et virevolte près de son visage, indifférente à son expression sombre de méditant.
L’horloge rythme le temps compté de la pièce où chaque minute s’envole vers le passé.
Il voit des visages et laisse se déverser les sentiments palpitants qui inondent son âme.
Les pieds cloués au sol il plonge ses racines dans la terre nourricière et transforme la sève de son cœur en fruits insolites qu’il traduit avec des mots.

Nathalie Maurin

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *