Insomnie

 

Un rêve éveillé dans un lit douillet

Je tourne et je retourne. La couette s’entortille autour de moi et mon oreiller me semble de bois
Je surfe  sur le sommeil, je ne sais pas quand je dors et quand je suis réveillée.
 Mes rêves deviennent des pensées qui se distordent et cheminent en rubans torsadés,
 Elles filent et s’embrouillent  sorties d’une machine qui s’emballe.

Imsomnie


Je reprends conscience au milieu d’une assemblée bigarrée qui se disperse en courant, me voici à nouveau dans ma chambre sombre et tranquille, la couette est encore tirebouchonnée sous mon cou et mes pieds glacés cherchent un abri plus chaud.

J’émerge les yeux picotants et remets de l’ordre au chantier. Je me cale, là je suis bien ! Je me tourne une dernière fois bien couverte jusqu’aux oreilles. Mais maintenant j’ai trop chaud, je sors les bras, enfin je respire, cette fois je vais m’endormir, j’ai un peu froid quand même ! Sur le côté gauche je serais mieux…..j’ai soif !…Bon ! je me lève et après je serais bien.

20160127_153005Cette fois rien ne me dérange… à part cette chanson que j’ai dans la tête ! Je devrais dire cette rengaine,  juste quelques mots d’un disque rayé .Je cherche la suite, puis je fais mes comptes, je plante des salades, je vois un morceau de film et discute avec des invisibles, le ruban se remet en route…J’entends sonner quatre heures.

Je cherche une place plus fraîche, je m’énerve, je respire, je divague… et tout à coup il est huit heure, j’ai dû dormir finalement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *