Chemin d’habitudes.

Je pars faire un petit tour dans la campagne à travers un chemin cent fois emprunté. J’assure mes pas sur le sol caillouteux en regardant mes pieds, les deux mains dans les poches.
Je suis en pleine discutions avec une amie. Nous faisons le tour des dernières nouvelles en racontant avec passion des bribes de notre vie.

Absorbée par notre dialogue, je n’ai pas fait attention au parcours et nous nous retrouvons subitement  devant une impasse.
Incompréhensible ! Je connais cet endroit …mais …plus de chemin !

Retrouver son chemin
Retrouver son chemin

Je suis perplexe ! Nous avançons au hasard dans la bonne direction. Je scrute toutes les issues de ce paysage pour  la première fois. Je ne reconnais rien qui ressemble à une voie possible.
Dépitées nous faisons demi-tour.

Plus tard, intriguée, j’y  retourne avec une personne qui connait bien le parcourt. Ensemble nous retrouvons l’endroit sans problème !
Je ne sais pas par quel mystère je n’ai pas vu le chemin ! Il fallait longer la vigne sur quelques mètres, et ce détail avait disparu de ma mémoire.
Peut-être que j’ai été déroutée par un tas de terre et de broussailles qui a été déplacé ?
Ou simplement que je suis toujours venue accompagnée et je n’ai jamais regardé ou j’allais, suivant aveuglément un guide de confiance, les yeux fixés sur mes pieds et la tête ailleurs.

Je laisse le présent au hasard, l’esprit toujours un peu plus loin dans le temps, et je rate le chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *